Sélectionner une page
tirer des photos argentiques noir et blanc

Les tirages de photos argentiques sont encore possibles de nos jours, alors si vous avez retrouvé dans un tiroir de vielles diapositives, vous pourrez facilement redonner vie à de jolis souvenirs de famille en les confiant à un labo photo qui saura vous faire un tirage de vos supports argentiques. A travers cet article, je vous fais une rétrospective de tout ce qu’il y a à savoir sur le tirage photos argentiques.

L’ancêtre de la photographie : les hommes préhistoriques

Il y a très longtemps de cela, les Hommes allaient sous terre pour faire des dessins sur les parois des grottes. Ces dessins leurs servaient de support pour raconter des histoires aux membres de leur tribu. A partir de ces supports durables, leurs histoires pouvaient être transmises sur plusieurs générations sans qu’ils aient à faire quoique ce soit. Cela a si bien fonctionné que 20 000 ans plus tard nous en sommes les témoins, ces peintures, malgré notre méconnaissance des paroles qui les accompagnaient et de leur sens précis, sont parvenues jusqu’à nous, et nous permettent de mieux comprendre qui étaient ces Hommes. Ces dessins sur les parois des grottes n’étaient finalement peut-être pas autre chose que les premières photographies.

Aujourd’hui en effet, le même processus continue de s’opérer. En ouvrant ce vieil album photo retrouvé au fond d’un tiroir, je me retrouve face à des photos noir-et-blanc qui ont l’air anciennes, reconnaissant quelques visages connus, comme mon arrière-grand-mère lorsqu’elle avait 20 ans. Et rien qu’en observant ses vêtements, sa posture sur la photo, on peut se raconter une histoire.

Ces photos ne dureront pas 20 000 ans, mais elles ont déjà presque un demi-siècle, et certaines, à en voir les vêtements, datent de plus de 100 ans ! Ce qui est magique dans ces photos, c’est que, de la même manière que les peintures dans les grottes, elles sont parvenues jusqu’à moi sans qu’il n’y ait rien eu à faire depuis leur création !

Si ces photos ont pu traverser les années et rester en bon état, c’est parce qu’il s’agit de photos argentiques qui font appel à un processus particulier leur permettant une bonne durabilité.

Ces photos argentiques, c’est quoi exactement ?

La photographie argentique est un processus de traitement basé sur l’argent qui a la capacité de réagir à la lumière afin de former une image. C’est ce processus qui a permis l’invention de la photographie il y a presque 200 ans. Lors de la prise de vue, l’image est enregistrée sur des supports qui, une fois développés, permettent d’obtenir des tirages sur papier argentique qui ont une durée de vie assez longue.

supports photos argentiques

Un appareil photo argentique avec des pellicules de négatifs

Et que sont ces supports argentiques justement ?

  • Les plus anciens sont d’abord les plaques de verre. Elles ont souvent 100 ans et sont souvent encore en bon état. Mais attention elles sont fragiles.
  • Les plaques de verre ont ensuite été remplacées par des supports souples : les négatifs.
  • Avec l’arrivée de la photo en couleurs est apparu un nouveau support : la diapositive. Les diapositives sont des photos montées sur des caches en carton ou en plastique. L’ensemble mesure 5cm x 5cm. Elles pouvaient être projetées sur un grand écran qu’on installait dans le salon familial.

Peut-on encore aujourd’hui faire quelque chose de ces supports argentiques ?

Si en ouvrant votre vieux tiroir, au lieu de trouver l’album photo familial, vous tombez sur une boîte de vieux négatifs ou sur des diapositives, sachez qu’il est toujours possible d’en faire des tirages sur papier photo. Cela permettra de redonner vie à ces vieilles images figées sur leurs supports. Mais le problème est qu’il est très difficile de voir dans quel état sont réellement ces vieux supports argentiques.

Pour les plaques en verre et les diapositives il est possible d’avoir une idée de ce qu’il y a dessus, et donc de faire un tri, en les passants devant une fenêtre ensoleillée afin de rendre la photo visible et d’en avoir un aperçu.

Pour les négatifs, c’est plus compliqué. En effet, seul le développement peut faire voir ce qu’ils contiennent et dans quel état sont les photos. Il vaut mieux partir sur une numérisation en haute définition qui permettra de visualiser les images sur un écran d’ordinateur et de faire un tri pour réaliser des tirages sur papier photo de celles qui sont en bon état.

De toute façon, et quel que soit le type de support, il faut tenter de faire un tri. En passant vos plaques de verres ou vos diapositives devant une fenêtre ensoleillée, si l’image vous paraît trop sombre ou trop claire, il vaut mieux éliminer la photo, car vous risquez de payer un tirage pour un résultat décevant. Par contre, si on arrive à voir des personnages ou le paysage assez facilement, alors ça vaut la peine de tenter un tirage de photos.

Les défauts qui peuvent apparaitre sont une netteté pas très bonne ou des petites taches noires qui viennent de poussières qui sont collées sur le film et qu’on ne peut pas enlever. Défauts qui sur un tirage standard en 10×15 cm passeront souvent inaperçus.

Et si je les faisais moi-même ces retirages de photos ?

Pour les plaques en verre, les négatifs et diapositives la réponse est clairement non ! Sauf si vous possédez un scanner qui permet de numériser des négatifs et que vous êtes à l’aise avec un logiciel de retouche photo, dans ce cas, oui, vous pourrez le faire vous-même sans faire appel à un laboratoire photo. Mais il faut insister sur le fait que scanner un argentique ne suffit pas. En effet, pour obtenir un résultat correct il faut être à l’aise avec un logiciel de retouche photo pour raviver les couleurs et l’exposition du film, ce que fait assez mal un scanner.

Si vous voulez redonner une seconde vie à des anciennes photos tirées sur papier, la réponse sera moins affirmative. Ce sont des argentiques déjà développés par un photographe professionnel, et bien qu’elles aient certes vieilli, elles sont plus facile à lire et à interpréter. Si on prend la solution la plus simple, il suffit de prendre n’importe quel appareil photo numérique, Smartphone compris, et de prendre en photo vos souvenirs. Mais le résultat aura des défauts. Photos mal cadrées, légèrement déformées, et vous aurez souvent des reflets dus à des lumières extérieures parasites qui vont polluer votre prise de vue et donc l’image finale. Cela ne vous coûtera pas cher et vous aurez quand même fait un geste pour continuer à faire vivre votre histoire de famille.

Mais si l’on se place dans une volonté de permettre à ces photos de retrouver une seconde jeunesse et de pouvoir être vues par vos petits-enfants tout en restant près de la qualité originale des photos, alors, et même si cela à un prix, il vaut mieux passer par un labo photo comme ImageMP.

Et si nous avions un seul conseil à vous donner pour vos anciennes photos ?

Tirage de photos argentiques

Faite tirer vos anciennes photos sur du vrai papier photo et coller-les dans un album photo traditionnel. Les albums-photos avec caches plastiques sont à proscrire car en vieillissant le plastique peut coller sur les photos et les abîmer. Choisissez un album avec des feuilles sur lesquelles on colle les photos avec des adhésifs double-face. De préférence choisissez des albums avec page blanche pour pouvoir écrire des dates, des commentaires et des prénoms. En ayant fait cela vous vous rapprocherez des hommes qui dessinaient dans les grottes ! Car en imaginant que vous ne soyez plus là et que votre album soit redécouvert dans un tiroir ou au fond d’une malle par vos petits-enfants, ils pourront l’ouvrir, reconnaitre les personnages, et lui redonner une troisième vie !!!